subdivision


subdivision

subdivision [ sybdivizjɔ̃ ] n. f.
• 1690; sens 2 1314; lat. subdivisio
1Action de subdiviser, de se subdiviser. La subdivision de la matière en corps isolés.
2Partie obtenue en subdivisant; partie de ce qui se subdivise. division. Les races et les variétés, subdivisions de l'espèce. ramification. Subdivision militaire ( circonscription) , administrative (cf. mots formés avec sous ). Adj. SUBDIVISIONNAIRE , 1865 .
3(Concret) Les subdivisions d'un classeur. case, compartiment.

subdivision nom féminin (bas latin subdivisio) Action de subdiviser, de diviser ce qui était déjà divisé. Partie obtenue en subdivisant : Les cantons sont des subdivisions des arrondissements. Suite croissante finie (xi), 0 ≤ i ≤ n d'éléments distincts d'un même intervalle [a, b] vérifiant x0 = a et xn = b. Ancienne circonscription militaire territoriale correspondant au département et placée sous les ordres d'un officier général ou supérieur. (Elles ont été supprimées en 1966 et remplacées par les délégations militaires départementales.)

subdivision
n. f.
d1./d Action de subdiviser; fait d'être subdivisé. La subdivision d'une région en départements.
d2./d Partie d'un tout divisé. Les subdivisions d'un exposé.
d3./d ADMIN Anc. Dans les colonies françaises d'Afrique, partie d'un cercle placée sous l'autorité d'un chef de subdivision.

⇒SUBDIVISION, subst. fém.
A. — 1. Action de subdiviser une partie d'un tout déjà divisé. L'extrême parenté des octaves conduit à ne se préoccuper que de la subdivision de l'intervalle d'octave (Arts et litt., 1935, p. 34-8). Chaque fois que le savoir dépasse un certain niveau, la spécialisation devient inévitable, car le moment arrive où personne ne peut dominer toute la matière, et une subdivision doit fatalement avoir lieu... Cette subdivision du travail complique considérablement la tâche de l'historien de la médecine (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 607).
Subdivision (de qqc.) en. La subdivision de la chaîne parlée en syllabes (SAUSS. 1916, p. 26). L'espèce n'est pas une unité absolue et indivisible. Son étude minutieuse conduit à la subdivision en unités secondaires, plus ou moins nombreuses et plus ou moins bien définies, auxquelles s'appliquent les termes de variétés et de races (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 554).
2. INFORMAT., DOCUM. Subdivision commune. ,,Subdivision applicable à plusieurs sujets pour en indiquer les aspects différents`` (ROLLAND-COUL. 1969). Subdivision ultime. ,,Subdivision dernière et finale d'un tout`` (ROLLAND-COUL. 1969). Subdivision de forme. ,,Division de la classification qui indique la forme des documents ou la présentation de la matière`` (ROLLAND-COUL. 1969). Subdivision de temps. ,,Subdivision chronologique ou historique à l'intérieur d'un système de classification ou une liste de vedettes-matières`` (ROLLAND-COUL. 1969). Subdivision géographique ou subdivision de lieu. ,,Subdivision par pays, régions ou autres lieux à l'intérieur d'un système de classification ou une liste de vedettes`` (ROLLAND-COUL. 1969).
B. — Partie de ce qui a été préalablement divisé. Subdivision administrative. Coordination de l'activité des différents services et de leurs subdivisions (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 120).
ADMIN. MILIT. ,,Partie d'une région de corps d'armée`` (Ac. 1935).
Rare. [Pour désigner qqc. de concr.] Case, compartiment. Subdivisions d'un classeur, d'une armoire de rangement (ROB. 1985).
REM. Subdivisionner (se), verbe pronom., hapax. Il se subdivisionnait comme les cinq pains de l'Évangile, commandait la bataille le jour, la préparait la nuit (...) et ne dormait ni ne mangeait (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 171).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1314 « division d'une des parties d'un tout déjà divisé » (HENRI DE MONDEVILLE, Chir., 565 ds T.-L.); en partic. 1893 subdivision militaire (DG); 2. 1690 « action de subdiviser » (FUR.). Empr. au b. lat. subdivisio « id. » formé sur le supin subdivisum de subdividere, v. subdiviser; la forme francisée sous-division, att. dep. XVe s. soubzdivision (v. CORBICHON, Propr. des choses, I, 7, édit. 1482 ds DG) est encore ds Lar. Lang. fr. Fréq. abs. littér.:153.
DÉR. Subdivisionnaire, adj. Relatif à une subdivision. Les parties subdivisionnaires de la mesure [musicale] (COUSSEMAKER, L'Art harmonique, 1865, p. 115 ds LITTRÉ). Admin. milit. Comment le contingent est-il destiné à s'intégrer dans ces différentes forces? On a vu plus haut qu'il serait surtout destiné à la défense intérieure du territoire: il n'est d'ailleurs pas précisé s'il interviendra de la même façon dans les régiments subdivisionnaires et dans les brigades inter-armes (Serv. milit. et réforme arm., 1963, p. 69). []. 1res attest. 1865 « relatif à une subdivision » (COUSSEMAKER, loc. cit.), en partic. 1963 (Serv. milit. et réforme arm., loc. cit.); de subdivision, suff. -aire2.

subdivision [sybdivizjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1314, sens 2.; lat. subdivisio, de sub-, et divisio.
1 (1690). Action de subdiviser, de se subdiviser. || La subdivision de la matière en corps isolés (→ Individu, cit. 6). || La subdivision des enveloppes en trois membranes (→ Méninge, cit.). || Faire des subdivisions successives, hiérarchisées.
2 (Une, des subdivisions). Partie obtenue en subdivisant, partie de ce qui se subdivise. Division. || Les races et les variétés, subdivisions de l'espèce (cit. 30). Ramification. || Subdivision militaire (→ Circonscription), administrative (cf. aussi les mots formés avec sous : sous-arrondissement, sous-classe, sous-variété…).
3 (Concret). || Subdivisions d'un classeur, d'une armoire de rangement. Case, compartiment.
DÉR. Subdivisionnaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Subdivision — may refer to: *Country subdivision **Subdivision (land), a term for an urban or sub urban area, especially if recently parcelled up into smaller plots for new uses **Census subdivision, a term used in Canada *Subdivision surface, a term in… …   Wikipedia

  • subdivision — sub·di·vi·sion / səb də ˌvi zhən/ n 1: an act or instance of subdividing obtain approval of his subdivision of the land 2: a tract of land subdivided into lots to provide streets and sewers for the subdivision 3: a part made by subdividing …   Law dictionary

  • Subdivision de ma'an — محافظة معان (Muḥāfaẓaʰ ma ān) Subdivision de Ma an Administration Pays Jordanie Type Subdivision Région Sud Capitale …   Wikipédia en Français

  • subdivisión — sustantivo femenino 1. Acción y resultado de subdividir o subdividirse: la subdivisión de un distrito municipal, la subdivisión de un departamenteo comercial. 2. Cualquier elemento que sirve para separar un espacio de otro: En el salón se… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Subdivision — Sub di*vi sion, n. [L. subdivisio: cf. F. subdivision.] 1. The act of subdividing, or separating a part into smaller parts. [1913 Webster] 2. A part of a thing made by subdividing. [1913 Webster] In the decimal table, the subdivision of the cubit …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Subdivision — (v. lat.), Unterabtheilung, Untereintheilung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Subdivision — (lat.), Unterabteilung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Subdivision — (lat.), Unterabteilung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Subdivision — Subdivision, Unterabtheilung …   Herders Conversations-Lexikon

  • subdivision — (n.) early 15c., process of dividing into smaller parts; mid 15c., portion of land that has been divided, noun of action from SUBDIVIDE (Cf. subdivide). Sense of land broken into lots for housing development is from 1911 …   Etymology dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.